Le Moniteur des Pharmacies n° 2616 du 18/02/2006
 

ÉDUCATION SANTÉ

Actualité

L'événement

Les pharmaciens sont-ils prêts à devenir éducateurs de santé et les Français à leur accorder cette place ? Alors que Pharmagora fera le point sur cette question dans six semaines, un sondage Ipsos montre que si les officinaux y sont largement disposés, les Français émettent encore quelques réserves.


Pour 99 % des pharmaciens, pas de doute, l'éducation santé, c'est-à-dire apprendre aux patients à modifier leurs comportements pour améliorer leur santé, fait partie de leurs prérogatives. 77 % estiment même que cela fait « tout à fait » partie de leur rôle. Une pratique naturelle qui fait même d'ores et déjà partie de leur quotidien. Près de neuf officinaux sur dix (88 %) déclarent, en effet, déjà faire de la prévention et du dépistage : 16 % auprès de la plupart de leurs patients, 72 % auprès de certains patients lorsque cela leur semble indispensable. Mieux, sur les 12 % qui ne le font pas, 8 % aimeraient le faire. Un plébiscite. Et deux tiers des officinaux jugent qu'il est facile d'en faire : 58 % déclarant que c'est ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...