Le Moniteur des Pharmacies n° 2616 du 18/02/2006
 

PROFESSION

Actualité


Le conflit intersyndical larvé de ces derniers mois resurgit sur le terrain social. Après avoir quitté la table des négociations paritaires lundi, la FSPF s'est élevée, via un communiqué, contre la nouvelle répartition envisagée pour le collège patronal de la Commission paritaire nationale pour l'emploi : 5 représentants par syndicat (FSPF, UNPF et USPO) contre 10 pour la FSPF et l'UNPF dans l'ancien collège dont l'USPO était absente. La Fédération déplore que ses représentants aient découvert en séance qu'un projet d'avenant conventionnel avait été rédigé par l'UNPF et l'USPO. « Nous voulons que le poids du syndicat majoritaire soit reconnu comme tel. Comme c'est le cas entre le Medef, la CGPME et les artisans », commente Jean-Etienne Martineau, du bureau de la FSPF. « L'attitude de la FSPF est incompréhensible ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...