Le Moniteur des Pharmacies n° 2614 du 04/02/2006
 

RÉGIONS

Actualité


Comment « flairer » une ordonnance falsifiée ? Pour faciliter la tâche des officinaux lorrains, le Groupe de travail sur le détournement des ordonnances de Nancy, dont font partie le conseil régional de l'ordre des pharmaciens (CROP) et le Centre d'évaluation et d'information des pharmacodépendances (CEIP) de Nancy, a édité un document à afficher à l'officine. Intitulé « Détecter une ordonnance suspecte » (notre document), il invite à alerter le CROP en cas de suspicion. Cette implication de tous les pharmaciens lorrains a permis d'étayer les données que récoltent chaque année en mai et novembre les CEIP. En effet, durant huit semaines, les réseaux des CEIP collectent, grâce à des pharmaciens « sentinelles », des ordonnances suspectes qui leur permettent de surveiller le potentiel addictif de substances psychotropes. Mais, en ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...