Le Moniteur des Pharmacies n° 2614 du 04/02/2006
 

FISCAL

Entreprise

Le titulaire engage des frais professionnels pour exercer son métier. Comment les déduire ? Quelles différences de traitement selon le régime d'imposition ? Quelles sont les options possibles ? Voici les règles à connaître.


1 Ne jamais abuserLes frais professionnels font l'objet d'une surveillance particulière de la part du fisc et surtout de l'URSSAF. En effet, certains dirigeants désireux de se ménager un train de vie confortable peuvent être tentés d'abuser des avantages liés à leur remboursement par l'entreprise. Si l'administration tolère un degré d'approximation pour l'évaluation de certains frais et adopte une attitude en fonction des circonstances, c'est à la condition que le contribuable soit raisonnable. Par conséquent, qu'est-il autorisé « à faire » ou « à ne pas faire » ? Il est important de bien connaître les règles applicables pour ne pas dépasser les bornes. Olivier Delétoille, expert-comptable du cabinet ArythmA, rappelle quelques grands principes : « Les frais professionnels engagés pour le compte de l'entreprise sont, par exemple : les frais ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...