Le Moniteur des Pharmacies n° 2614 du 04/02/2006
 

ÉCONOMIE

Actualité


La CNAM entend réaliser cette année 65 millions d'euros d'économies sur la consommation des inhibiteurs de la pompe à protons (IPP). 40 millions de boîtes de cette classe de médicaments ont été vendues en 2005, soit 1,06 milliard d'euros de remboursement pour l'assurance maladie contre « seulement » 871 millions en 2002. Un « dérapage » des prescriptions que la CNAM veut stopper. Elles « sont souvent trop larges ou inadaptées, présentent des écarts par rapport aux indications remboursables [...] et ne sont pas toujours conformes aux recommandations médicales quand elles sont associées aux AINS », estiment les responsables de la CNAM, soulignant que ce type de médicament « est trop souvent prescrit à 100 % au titre d'une ALD alors qu'il est peu fréquemment lié au traitement d'une ALD ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...