Le Moniteur des Pharmacies n° 2613 du 28/01/2006
 

RECHERCHE

Actualité


Le moustique a une arme contre le paludisme, et c'est tant mieux car elle pourrait bien nous servir. On ne sera pas surpris que cette botte secrète soit un gène. Dénommé SPRN6, il s'exprime dès que le moustique est infecté. Si on le désactive, soit le nombre de parasites augmente énormément, soit le processus de lyse qui permet d'éliminer Plasmodium est retardé. D'où l'idée qui a germé dans la tête des chercheurs : développer un moustique génétiquement modifié dans lequel SPRN6 serait constamment sur le qui-vive, pour en faire un vecteur moins efficace du paludisme. Source : « Science et vie ».

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...