Le Moniteur des Pharmacies n° 2613 du 28/01/2006
 

PHARMACOVIGILANCE

Produits

Prescription


Dans un courrier adressé aux neurologues et aux neuropédiatres, l'Afssaps mettait en garde les prescripteurs contre un mauvais usage de la lamotrigine (Lamictal et ses génériques). La vigilance est également nécessaire à l'officine et dans l'entourage des patients. Il s'agit en effet de prévenir la survenue d'effets indésirables cutanés graves pouvant mettre en jeu la vie des patients sous lamotrigine. Deux cas de toxidermie sévère apparus chez des enfants ont été signalés l'été dernier. Cet effet indésirable survient le plus souvent durant les 8 premières semaines de traitement et, surtout chez l'enfant alors que les schémas d'administration prévus ne sont pas toujours bien respectés. Pourtant la prescription de l'antiépileptique est déjà bien encadrée. Les recommandations inscrites dans les résumés des caractéristiques du produit (RCP) doivent être strictement respectées. L'Afssaps redonne les ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...