Le Moniteur des Pharmacies n° 2612 du 21/01/2006
 

CONTRACEPTION D'URGENCE

Actualité

L'événement

Refus délibéré de délivrance, simple dysfonctionnement ou incompréhension mutuelle et réciproque ayant entraîné une altercation et l'intervention de la gendarmerie ? L'enquête faisant suite aux plaintes déposées par la mère de la mineure et le pharmacien le dira.


Le 31 décembre dernier, une habitante de la commune de Vigy (1 300 habitants), en Moselle, mère d'une adolescente de 15 ans, portait plainte auprès de la gendarmerie contre le titulaire de l'officine locale pour « refus de délivrer la pilule du lendemain, abus de pouvoir et défaut de confidentialité en contravention avec son éthique professionnelle ». En réponse, le pharmacien, par ailleurs maire de la commune, déposait aussitôt une plainte pour « agression et insultes publiques ». Les faits remontent à quelques jours plus tôt, lorsque la jeune fille se présente à la pharmacie pour s'y procurer la « pilule du lendemain ». La collaboratrice de l'officine demande à l'adolescente de payer ce produit. Celle-ci refuse et revient plus tard, accompagnée de son ami, mineur également, pour faire valoir ses droits ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...