Le Moniteur des Pharmacies n° 2612 du 21/01/2006
 

Actualité

Enquête

Voici l'histoire de pharmaciens qui ont choisi la France pour y travailler. Citoyens de l'Union européenne ou d'ailleurs, ou bien titulaires d'un diplôme non européen, leur parcours n'a pas toujours été facile. Leur regard sur notre façon d'exercer est également riche d'enseignements.


Virginie Devos, australienne : « Un stage à Douvres pour valider mon diplôme australien en France ! »Titulaire du di-plôme australien de pharmacie, Virginie Devos ne pouvait exercer en France qu'à l'hôpital. Son diplôme étant reconnu en Grande-Bretagne, les autorités françaises lui ont donc demandé de s'inscrire à l'équivalent de l'Ordre britannique, garantie de la reconnaissance entre pays de l'UE. « J'ai dû effectuer un mois de stage à Douvres, pris en congé sans solde, avec logement à l'hôtel. Je ne l'ai obtenu que comme Australienne titulaire d'un diplôme correspondant aux besoins d'emploi du pays ! », explique-t-elle en repensant au 13 juillet 2004, jour où elle reçut son équivalence, deux ans après son retour de Sydney. Fin de la quête le 1er décembre dernier, avec son installation à ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...