Le Moniteur des Pharmacies n° 2612 du 21/01/2006
 

Cahier formation

Deux millions de patients sont traités par antidiabétiques oraux et près de deux cent mille par insuline en France. Outre le risque d'hypoglycémie, tous les effets iatrogènes potentiels doivent être contrôlés systématiquement. Découvrez 14 cas pratiques pour vous tester, complétées par 4 pages de pharmacologie.


CAS PRATIQUES 1 Effets indésirables : Malaise sous Amarel et Glucor10 h 30 : madame R., 62 ans, 1 m 60, 62 kg, entre à l'officine avec un panier plein de provisions. Comme il y a du monde, elle patiente en regardant les rayons de cosmétologie. Soudain, elle s'avance vers une chaise pour s'asseoir car elle ne sent pas très bien. Le pharmacien s'approche d'elle et lui demande ce qui ne va pas. Elle n'arrive pas à répondre et elle ferme les yeux. Deux membres de l'équipe viennent la soutenir pour l'emmener dans le local d'orthopédie, à l'arrière de l'officine, dans lequel elle peut s'étendre. Que se passe-t-il ? Comment réagir ?Madame R. est connue comme étant une patiente diabétique. Toute manifestation anormale ou tout malaise chez une personne diabétique traitée ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...