Le Moniteur des Pharmacies n° 2608 du 17/12/2005
 

COSMÉTIQUE / HYGIÈNE

Produits

Parapharmacie


Les rougeurs résultent d'une anomalie de la microcirculation cutanée. S'y ajoutent une inflammation locale et un défaut de thermorégulation, aggravant encore le phénomène et rendant la peau particulièrement sensible aux agressions extérieures. En agissant sur la vascularisation, l'inflammation et la thermorégulation, Rubialine Crème corrige les sensations de brûlures, de picotements et d'échauffement : elle apaise la peau, atténue les rougeurs et procure une sensation de fraîcheur immédiate et prolongée. Formulée sans parfum, sans émulsionnant, ni conservateur, Rubialine Crème convient aux peaux les plus sensibles. - La cible : les rougeurs localisées ou diffuses, les bouffées vasomotrices. - Les actifs : l'action sur la vascularisation est assurée par trois actifs. Le Ruscus, vasoconstricteur, et l'esculétine (une vitamine P-like), vasoprotectrice, sont associés à des glycosaminoglycanes qui atténuent la dilatation des vaisseaux en s'opposant à ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...