Le Moniteur des Pharmacies n° 2608 du 17/12/2005
 

MANAGEMENT

Entreprise

Treizième mois, prime de Noël et autres gratifications de fin d'année sont autant d'outils de management pour rémunérer les performances collectives ou individuelles des salariés. Encore faut-il bien les utiliser.


1 Treizième mois, étrennes ou salaire ?Ni la loi, ni la convention collective ne vous obligent à gratifier vos collaborateurs d'une prime de 13e mois ou de toute autre prime de fin d'année. Ce bonus constitue une liberté de l'employeur et son montant reste à votre discrétion. Mais attention, il en est autrement si la prime est mentionnée dans le contrat de travail ou si elle résulte d'un usage qui s'est instauré dans l'officine ou encore s'il s'agit d'un engagement unilatéral de l'employeur ! Dans ces trois cas, la prime constitue un élément du salaire dont l'employeur a l'obligation de s'acquitter chaque année. 2 Prime de Noël : un bonus pour tous ?« La modulation de la rémunération et sa détermination au moyen de primes est un acte de gestion de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...