Le Moniteur des Pharmacies n° 2607 du 10/12/2005
 

ÉTUDIANTS ÉTRANGERS

Carrières

Sur les 28 000 étudiants que comptaient l'année dernière les facultés de pharmacie, à peine plus de 2 000 provenaient de pays étrangers. En cause, les procédures administratives et le manque de structures d'accueil. Un constat valable pour l'ensemble des universités françaises.


En matière d'accueil des étudiants étrangers, la France ne brille guère au tableau des bons élèves. Selon un rapport remis au Sénat en juin dernier, 9 % des étudiants faisant leurs études en dehors de leur pays seraient inscrits en France, contre 30 % aux Etats-Unis ou 14 % au Royaume Uni. Les étrangers bouderaient-ils la France ou seraient-ils rebutés par la lourdeur des procédures administratives ? Les deux apparemment. Selon le rapport annuel de l'OCDE, la France se situerait au 19e rang sur 26 en ce qui concerne l'enseignement supérieur. Le Sénat déplore la trop grande difficulté pour les étudiants à obtenir en temps voulu les autorisations et visas nécessaires pour venir étudier en France. 7,4 % d'étrangers inscrits en pharmacie. Les facultés de pharmacie n'échappent pas à ce ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...