Le Moniteur des Pharmacies n° 2607 du 10/12/2005
 

PROFESSION

Actualité


De plus en plus de laboratoires font des demandes de passage en conditionnements de trois mois. Les conséquences sur l'économie de l'officine sont réelles (voir Le Moniteur n° 2606). Même si cette mesure est loin de déplaire aux industriels sur le principe, la démarche n'est pas simple pour autant. Rares en effet sont les AMM qui prévoient des conditionnements pour un traitement de trois mois. D'où le temps pris par l'Afssaps, ces dernières semaines, à étudier plusieurs centaines de dossiers. Le demandeur doit fournir l'évaluation des risques liés à l'existence d'un grand conditionnement (droit de dépôt : environ 1 000 Euro(s)). Il faut alors déposer le dossier de demande d'inscription pour le remboursement, lui aussi payant. Le dossier doit justifier la présentation d'un gros conditionnement. Rappelons que pour bénéficier d'un prix ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...