Le Moniteur des Pharmacies n° 2606 du 03/12/2005
 

PASSAGE DES MÉDICAMENTS EN CONDITIONNEMENT DE 3 MOIS

Actualité

L'événement

Encore une mauvaise nouvelle pour l'officine : l'essentiel de l'économie attendue du passage en conditionnement de trois mois proviendra de la dégressivité de la marge distributeurs. Démonstration.


Les demandes de laboratoires pour le passage de l'AMM de leurs spécialités en conditionnement de trois mois se bousculent à l'Afssaps. Sont concernés : les traitements de l'hypercholestérolémie, du diabète, de l'hypertension et de l'ostéoporose. 200 demandes ont été envoyées aux fabricants le 14 novembre dernier et 200 autres sont attendues d'ici fin décembre. Logique : les industriels ont jusqu'au 31 décembre pour en faire la demande au Comité économique des produits de santé (CEPS) sans se voir appliquer de baisse de prix. A partir du 1er janvier, le CEPS abattra 5 % sur le prix des médicaments basculant en conditionnements de trois mois. Et après le premier semestre 2006, il appliquera des baisses de prix aux boîtes de un mois pour les produits concernés qui n'auraient pas basculé. La ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...