Le Moniteur des Pharmacies n° 2605 du 26/11/2005
 

RECHERCHE

Actualité


Le café décaféiné énerve moins que le petit noir, c'est un fait. Cependant il semble augmenter le syndrome métabolique et le risque cardiaque. C'est en tout cas ce que suggère une étude américaine menée sur 187 personnes ayant consommé soit du café, soit du décaféiné (à raison de 3 à 6 tasses par jour), soit aucune de ces deux boissons. Les taux sanguins d'apolipoprotéine B et d'acides gras non estérifiés ont respectivement augmenté de 8 et 18 % chez les consommateurs de café décaféiné, alors qu'ils sont restés stables dans les deux autres groupes. Source : Agence de presse médicale, d'après le congrès de l'American Heart Association (Dallas).

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...