Le Moniteur des Pharmacies n° 2604 du 19/11/2005
 

RECONVERSION

Carrières

Les candidats à l'officine venant de l'industrie ne rencontrent guère de difficultés pour effectuer une reconversion. Le chemin inverse est nettement moins aisé, mais possible. Témoignages.


Vous êtes plus de 52 000 diplômés (titulaires, adjoints, intérimaires) à travailler à l'officine contre quelques milliers dans l'industrie pharmaceutique. Un rapport inégal qui préjuge des difficultés à décrocher un poste dans l'industrie, qui plus est lorsque l'on vient de l'officine. Difficultés certes, mais pour ceux qui le désirent des opportunités existent, comme le prouvent les parcours de Valérie, Catherine, Tuong Van ou Jérôme. Tous les quatre ont opté pour la filière officinale à la faculté et ont travaillé en officine à l'issue de leurs études avant de se tourner vers l'industrie. Leurs motivations sont assez semblables : le contact et le conseil leur ont plu mais l'exercice officinal est devenu, au fil des ans, routinier, émoussant leur intérêt pour le comptoir. La difficulté à s'installer, et par conséquent le ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...