Le Moniteur des Pharmacies n° 2604 du 19/11/2005
 

RECHERCHE

Actualité


- La nutrigénomique entend réduire le risque de survenue de maladies et vivre plus longtemps grâce à une nutrition « intelligente » renseignée sur nos gènes. Les données s'accumulent à un rythme accru mais les applications restent évasives. L'activité du gène de la cyclo-oxygénase 2 lié à l'arthrite inhibé par le resvératrol, un composant du jus de raisin, et des anomalies du tube neural associées aux gènes intervenant dans le métabolisme des folates sont deux exemples parmi d'autres. Les gènes influent sur le métabolisme et engendrent des susceptibilités à des maladies. Certains chercheurs tentent d'identifier ces gènes de susceptibilité, pendant que d'autres évaluent l'impact des nutriments sur l'expression de ces mêmes gènes. Depuis janvier 2004, un programme européen, dénommé NuGo (NutriGenomics Organization), rassemble 22 laboratoires de nutrition en Europe. Le projet ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...