Le Moniteur des Pharmacies n° 2604 du 19/11/2005
 

Vous avez la parole

Moniteur Expert


CAS PRATIQUE N° 1Arthur a été embauché en CDD, à temps partiel, pour une durée de vingt semaines. Son employeur peut-il rompre le contrat au cours de la période d'essai ? Oui, à condition que la période d'essai soit expressément prévue dans le contrat. Sinon, elle n'est pas opposable au salarié. De plus, dans le cas d'Arthur, la période d'essai ne peut excéder un jour par semaine de contrat (soit vingt jours) dans la limite de deux semaines. Pour calculer cette durée, les jours sont appréciés en jours ouvrés, c'est-à-dire les jours effectivement travaillés, et la semaine doit se comprendre comme la semaine civile. Si Arthur travaille quatre jours par semaine, la période d'essai est de huit jours. Si Arthur travaille six jours par semaine, la période d'essai est de douze ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...