Le Moniteur des Pharmacies n° 2602 du 05/11/2005
 

SANTÉ PUBLIQUE

Actualité

Le ministère négocie avec les grossistes pour permettre une délivrance officinale de Tamiflu en cas de crise. L'Ordre a donné son accord. Les syndicats attendent d'être reçus par la DGS pour en connaître les modalités, y compris financières...


En cas de crise sanitaire, la distribution du Tamiflu « d'Etat » sera également confiée aux officines, et non aux seuls hôpitaux ou à l'armée. C'est ce que Jean Parrot, président du Conseil de l'Ordre, a proposé dès cet été à la Direction générale de la santé (DGS) et que les Nouvelles pharmaceutiques évoquent dans leur numéro d'octobre. Pour cela, une convention entre les répartiteurs et le ministère devrait être prochainement signée. Parallèlement, un appel d'offres va être lancé auprès des dépositaires. L'ensemble de ce dispositif devrait être bouclé dans les premiers mois de 2006. Lors d'une éventuelle activation du plan Pandémie grippale, le dépositaire retenu livrera les agences de répartition qui elles-mêmes livreront leurs clients pharmaciens. La dotation de base reste à définir : elle tournera probablement autour de 500 ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...