Le Moniteur des Pharmacies n° 2601 du 29/10/2005
 

RECHERCHE

Actualité


Les cellules-souches, issues d'embryons humains, ne laissent pas de poser des questions éthiques. Pour s'en délivrer, des travaux tentent d'éviter l'étape de l'embryon. Actuellement, une cellule-souche repose sur la fusion entre une cellule adulte prélevée chez un donneur et un ovocyte énucléé, et les cellules donnant les futures cellules-souches sont prélevées au stade de blastocyste. Pour éviter l'étape de l'embryon, deux voies sont explorées. La première modifie l'ovocyte pour surexprimer certains gènes et transformer la cellule fusionnée en cellule-souche. Dans la seconde, la cellule d'origine fusionne avec une cellule-souche issue d'une banque cellulaire et non plus avec un ovocyte. Source : « Courrier international » d'après « Science ».

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...