Le Moniteur des Pharmacies n° 2600 du 22/10/2005
 

INTERNATIONAL

Actualité


Dix jours après le tremblement de terre qui a touché le Cachemire, les préoccupation de santé tournent surtout autour de la fourniture d'eau potable pour éviter la typhoïde et les diarrhées. Vu l'état des routes, les médicaments et les biscuits énergétiques arrivent mais pas l'eau ni les tentes. Dans le chaos ambiant se dessine pourtant la volonté du ministère pakistanais de la Santé, soutenu par l'OMS, d'éviter à tout prix la pagaille qui a amplifié les dernières catastrophes de ce type. L'argent des donations permettra d'acheter sur place le nécessaire en médicament, l'Inde en étant producteur... « Il ne faut surtout pas envoyer de médicaments car ils sont mal adaptés aux besoins immédiats et nuisent à la santé publique, voire servent au marché parallèle ! », supplie Ghislaine Soulier, de PSF. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...