Le Moniteur des Pharmacies n° 2600 du 22/10/2005
 

PLFSS 2006

Actualité

L'événement

Alors que le PLFSS doit être discuté en première lecture à l'Assemblée mardi prochain, la révolte gronde chez tous les acteurs du médicament. Le Collectif des groupements pose même un ultimatum au ministre de la Santé.


Si mercredi prochain Xavier Bertrand n'a pas modifié ses projets, nous lancerons le mot d'ordre à nos confrères : arrêtez la substitution ! » Cet ultimatum lancé par Lucien Bennatan, porte-parole du Collectif des groupements, est à la mesure de la colère provoquée dans le monde pharmaceutique par l'annonce de la mise en place d'un TFR sur chaque groupe générique après deux ans d'inscription et la baisse des prix de 13 % du Répertoire : deux mesures qui pourraient coûter près de 600 millions d'euros à la profession (lire Le Moniteur n° 2599). « Avec ces mesures, le ministre nous dit que le pharmacien redeviendra un simple distributeur de médicaments, le patient, un consommateur, et la santé, un gisement d'exploitation commerciale..., reprend Lucien Bennatan. Si on ne nous considère plus ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...