Le Moniteur des Pharmacies n° 2600 du 22/10/2005
 

EN BREF

Entreprise


A l'hôpital, l'automate a fait ses preuves comme outil performant, réduisant quasiment à néant les erreurs de délivrance et de stockage. Lors des Pharmaceutiques de l'innovation, congrès européen consacré à l'innovation dans l'univers de la pharmacie, Jean-Pierre Reynier, pharmacien chef de la Pharmacie centrale des hôpitaux de Marseille et président de la Commission des pharmacies de CHU, a évoqué l'exemple de la pharmacie de l'hôpital de Dallas, aux Etats-Unis. Les erreurs de délivrance y sont passées en 10 ans de 280 (par million de doses) à 54, grâce à l'automatisation. Ce qui a non seulement amélioré le service rendu aux patients (28 erreurs sérieuses évitées) mais aussi généré une économie de plus de 3 millions de dollars par an. Un exemple pour l'officine ?

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...