Le Moniteur des Pharmacies n° 2600 du 22/10/2005
 

PROFESSION

Actualité


Face à des remontées du terrain faisant état de ventes anormales d'EPO en officine dès cet été, les directions régionales de la Jeunesse et des Sports ont été sensibilisées en vue d'une surveillance accrue. Le ministère de la Santé, les caisses, la police et les douanes auraient été également avertis. « Nous savons que les milieux sportifs amateurs vont s'intéresser au produit, alerte un membre du Comité national olympique. Et en plus remboursé par la Sécu, peut-on entendre ! Là, on a un gros problème... » Parallèlement, il nous a été confirmé la création d'un groupe de travail ordinal sur un système d'échanges d'informations surveillant les ventes de quelque 400 médicaments sensibles (psychotropes, hormones, anabolisants, Rivotril, EPO...), comme nous l'annoncions (voir Le Moniteur n° 2591). Les fournisseurs de l'officine surveilleront et ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...