Le Moniteur des Pharmacies n° 2599 du 15/10/2005
 

SOCIÉTÉ

Actualité


En 2000 et 2001, deux femmes décédaient d'un cancer des voies urinaires après avoir suivi un régime amaigrissant à base de plantes chinoises. Le tribunal correctionnel de Nice a requis deux ans de prison avec sursis et 20 000 Euro(s) la semaine dernière à l'encontre de Max Rombi, ancien P-DG d'Arkopharma, qui avait importé les plantes. Sept mois de prison avec sursis ont également été requis à l'encontre de Jean-Paul Gallon, le pharmacien niçois qui a vendu les préparations aux deux victimes. Pour la justice, Arkopharma aurait importé, entre 1989 et 1992, 750 kilos d'Aristolochia fangchi, une plante toxique selon certains experts, au lieu de Stephania tetrandra, une plante inoffensive. Le procureur de la République a établi un lien entre l'absorption des plantes, la maladie des jeunes femmes et leur ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...