Le Moniteur des Pharmacies n° 2599 du 15/10/2005
 

EUROPE

Carrières

Les étudiants européens sont trop casaniers. C'est ce que montre « Eurostudent 2005 », une étude menée dans onze pays de l'Union. Les freins, linguistiques et financiers, les empêchent encore trop souvent de suivre une partie de leur cursus à l'étranger.


Les étudiants espagnols ont la bougeotte ! Que ce soit pour s'inscrire dans une faculté étrangère, pour faire un stage ou prendre des cours de langues, ils sont 21 % à avoir déjà mis les pieds hors de leur pays dans le cadre de leurs études. Selon l'étude « Eurostudent 2005 »*, les plus voyageurs sont ensuite les Allemands (17 %), les Finlandais (16 %) et les Français (15 %). La proportion passe à 8 % en Irlande, au Portugal et en Lettonie. Peu d'inscriptions en facs. Mais si l'on ne regarde qu'un pourcentage, celui de ceux effectivement inscrits dans un cursus étranger, les résultats tombent : moins de 40 % des Allemands font le choix de ce type de séjour ; les taux les plus bas se situent en ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...