Le Moniteur des Pharmacies n° 2598 du 08/10/2005
 

PERMANENCE DES SOINS PHARMACEUTIQUE

Actualité

L'événement

Alors que la fronde menace dans les départements à propos de l'organisation des gardes pour 2006, l'UNCAM assure que le sujet « sera au menu des discussions avec les pharmaciens dans les prochaines semaines ». On voudrait y croire.


Que se passerait-il si, débordés par leur base, les présidents départementaux ne remettaient pas aux préfets les tableaux de garde pour 2006 ? » Cette mise en garde de la FSPF dans le dernier Pharmacien de France donne le ton. Alors que le ministère, en pleine élaboration du projet de loi de financement de la Sécurité sociale, a, comme d'habitude, les yeux rivés sur les médecins et leur influence politique, le feu couve côté pharmacie sans qu'il ne semble s'en émouvoir. Et aucune région n'est épargnée selon les syndicats. Si les pharmaciens se plaignent depuis une vingtaine d'années de l'indécence des honoraires de garde, jamais revalorisés (lire encadré), l'accord trouvé par les pouvoirs publics avec les médecins au printemps dernier attise encore davantage leur ressentiment. « Tous les responsables de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...