Le Moniteur des Pharmacies n° 2597 du 01/10/2005
 

Actualité

Enquête


Nous pouvons aussi « fêter » cette année les vingt ans du « trou de la Sécu » ! Non pas des déficits - le premier est apparu dès 1950 (- 26 MdF courants en 1950, - 35 MdF en 1951 et 1955)* ! - mais plutôt de la politisation et d'une médiatisation savamment entretenue par nos dirigeants. Comme vous nous le faites régulièrement remarquer dans votre courrier, le déficit de la Sécu n'est pas financièrement plus impressionnant que le déficit de l'Etat, à volumes de dépenses à peu près équivalents. Il le serait même plutôt moins (voir ci-dessous). C'est en 1975, à l'occasion du franchissement de la barre du million de chômeurs, que le déficit commence à être diabolisé. Deux ans après, le ministre Simone Veil est l'un des premiers ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...