Le Moniteur des Pharmacies n° 2597 du 01/10/2005
 

PROFESSION

Actualité


88 % des Français ont beau avoir une bonne opinion du soin à domicile (28 % très bonne), et 70 % le privilégier par rapport à l'hospitalisation, la connaissance qu'ils en ont reste encore faible. On parle de plus en plus du développement des soins à domicile, notamment dans la perspective d'économies de dépenses hospitalières. Pourtant, ils seraient les oubliés de la réforme de l'assurance maladie, estimait la semaine dernière Thierry Sarda, président de Nephew France, suite à l'assemblée générale de l'Appamed, le syndicat de l'industrie des dispositifs médicaux dont il est devenu le tout nouveau président. Thierry Sarda stigmatise les réévaluations prochaines des conditions de remboursement de ces produits, ce qui sera selon lui susceptible de mettre un coup d'arrêt au développement du soin à domicile, « déjà au ralenti ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...