Le Moniteur des Pharmacies n° 2597 du 01/10/2005
 

EUROPE

Actualité

A l'heure où l'Allemagne hésite encore à se donner une ligne politique, les pharmaciens restent sereins. La grande coalition ? Ils connaissent. Ils testent depuis dix-huit mois les effets du consensus sur la loi de réforme de l'assurance maladie.


La coalition qui se profile à l'issue de plus de dix jours de tractations entre le SPD, la CDU et les libéraux n'émouvra pas les pharmaciens allemands. La politique de santé a été la grande absente de la campagne électorale. Comme si personne n'osait remettre en cause le consensus politique qui a présidé à la grande réforme du système de santé en 2003 et fait évoluer la profession comme jamais auparavant. Au-delà de la libéralisation du marché autorisant la VPC et la propriété multiple (jusqu'à quatre officines), la loi de réforme de l'assurance maladie du 1er janvier 2004 a, par ses effets, imposé le pharmacien comme l'un des pivots majeurs du système de santé, l'obligeant parallèlement à s'improviser commerçant à part entière. Un double défi que les titulaires ont été ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...