Le Moniteur des Pharmacies n° 2596 du 24/09/2005
 

POLITIQUE DE SANTÉ

Actualité


Le vaccin Hexavac, destiné aux nourrissons jusqu'à 18 mois, contre tétanos, diphtérie, coqueluche, poliomyélite, infections à Hæmophilus influenzæ b et hépatite B, est retiré du marché depuis le 20 septembre. A l'origine de cette décision de l'Agence européenne pour l'évaluation du médicament, un doute sur la protection que confère Hexavac à long terme contre l'hépatite B. Entre 5 et 20 % des enfants vaccinés par ce vaccin n'atteignent pas un taux d'anticorps suffisamment élevé contre l'hépatite B (#gt; 100 UI/l) un mois après la dernière injection. Ils sont protégés à court terme mais la protection risque de tomber à l'adolescence ou à l'âge adulte. La conduite à adopter pour les enfants déjà vaccinés par Hexavac n'est pas encore précisée. Un dosage des anticorps anti-HBs pratiqué plusieurs mois (ou années) après ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...