Le Moniteur des Pharmacies n° 2596 du 24/09/2005
 

POLITIQUE DE SANTÉ

Actualité


La sentence a été prononcée. Biostim, Imocur, Imudon, IRS 19 et Ribomunyl seront retirés du marché le 24 octobre (voir Le Moniteur du 10 septembre). L'Afssaps en a décidé ainsi après avoir réévalué le rapport bénéfice/risque des spécialités composées d'antigènes bactériens à visée stimulante. La conclusion est sans appel : « Aucune exploration immunologique convaincante réalisée chez des patients traités ne permet d'étayer les indications revendiquées et la démonstration d'efficacité est insuffisante. L'analyse des données de sécurité d'emploi des produits concernés met en évidence des effets indésirables rares mais potentiellement graves, essentiellement d'ordre allergique ou cutané. » Soit. Alors, pourquoi avoir attendu octobre et laissé les patients entamer leur cure puisque l'idée mijotait depuis un bon bout de temps ? D'ailleurs, certains laboratoires ne prenaient plus de commandes directes pour ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...