Le Moniteur des Pharmacies n° 2596 du 24/09/2005
 

PHARMACOVIGILANCE

Produits

Prescription


La paroxétine (Deroxat, Divarius) a fait l'objet d'une réévaluation européenne. Après la confirmation du rapport bénéfice/risque de la molécule chez l'adulte, les enfants et les adolescents ont à nouveau été étudiés de près. D'où la révision du RCP* des spécialités à base de paroxétine : cinq points ont été modifiés et/ou enrichis. L'antidépresseur est désormais déconseillé chez les enfants et les adolescents (7-17 ans) car les études ont montré un accroissement du risque suicidaire et/ou d'hostilité, d'autant que l'efficacité de l'inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine n'a pas été totalement démontrée. Les mises en garde ont été renforcées : les patients à risque de comportement suicidaire (pensées suicidaires avant traitement, jeunes adultes) doivent être étroitement surveillés. Un syndrome de sevrage étant fréquemment observé à l'arrêt de la paroxétine, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...