Le Moniteur des Pharmacies n° 2595 du 17/09/2005
 

JURIDIQUE

Entreprise

Chaque année, près de 200 000 plaintes sont déposées auprès des prud'hommes. Dans 98 % des cas, elles émanent de salariés. Sachant que le droit du travail protège la partie la plus faible, mieux vaut, pour l'employeur, connaître les rouages de cette juridiction.


Le conseil de prud'hommes Les juges ou conseillers prud'homaux sont des magistrats non professionnels. Proches des réalités de l'entreprise, ils sont élus tous les cinq ans sur des listes syndicales par les salariés et les employeurs. Chaque conseil est une juridiction paritaire, composée pour moitié de conseillers salariés et pour l'autre moitié de conseillers employeurs. De plus, chaque conseil est divisé en sections (agriculture, industrie, commerce, etc.). Les conseillers jugent ainsi au regard des différentes branches d'activités. « Cette structure renforce la proximité avec le justiciable », explique Alain Fallourd, avocat. Le choix d'un avocatGratuite (sauf frais d'huissiers ou d'experts), la procédure n'impose pas l'assistance d'un avocat que ce soit côté salarié ou côté employeur. Reste que les compétences et l'éloquence d'un professionnel du droit permettent de consolider un dossier et d'étayer ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...