Le Moniteur des Pharmacies n° 2595 du 17/09/2005
 

RÉGIONS

Actualité


Quand on voit ce qui s'est passé en Louisiane, on ne va pas pleurer ni même se plaindre pour 20 centimètres d'eau dans une pharmacie. Cela aurait pu être bien pire ! » relativise Frédéric Louche, titulaire de l'une des deux pharmacies gardoises les plus touchées par le déluge qui s'est abattu les 6 et 8 septembre sur la région. Pourtant, l'officine, qu'il a rachetée en 2003 à Milhaud, aux portes de Nîmes, et qui avait déjà pris l'eau en novembre 2004, a cette fois-ci été inondée à deux reprises en 72 heures : « Environ 20 centimètres d'eau qui ont ensuite laissé 3 à 4 centimètres de boue dans toute la pharmacie, explique Frédéric Louche. On a limité la casse en montant ce qu'on pouvait à l'étage, notamment toute ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...