Le Moniteur des Pharmacies n° 2592 du 27/08/2005
 

Actualité

L'événement

Loi Jacob, grippe aviaire, rapport du CEPS, pilules contraceptives et THS classés cancérogènes, retrait de produits d'antibiothérapie locale, de l'association paracétamol/dextropropoxyphène au Royaume-Uni, nouveaux pictogrammes sur les boîtes... L'été fut riche en événements.


Un an après la parution au JO de la réforme de l'assurance maladie, les publications sur les dépenses de santé se sont multipliées cet été. Notamment le rapport annuel du Comité économique des produits de santé (CEPS) qui préside de plus en plus aux destinées de l'économie officinale. L'évolution des ventes de médicaments y est jugée « inquiétante », à + 6,9 % en 2004 (+ 6,2 % en ville à 16,82 MdEuro(s)), en dépit d'une diminution des volumes et des prix (- 1,2 %). Les transferts de prescription vers des produits de plus en plus chers est donc évident (les transferts de l'hôpital vers la ville sont stables). « On ne peut qu'y voir les conséquences d'une intensification très forte de la promotion des médicaments les plus chers encore ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...