Le Moniteur des Pharmacies n° 2592 du 27/08/2005
 

Actualité

L'événement


Le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), chargé par l'OMS d'établir une liste des agents responsables du cancer, classe pour la première fois les contraceptifs estroprogestatifs oraux et le THS comme cancérogènes. Après un examen complet de la littérature publiée, le CIRC a conclu que ces produits devaient être classés dans le groupe 1, qui correspond aux substances (ou mélanges) cancérogènes pour l'homme. Les experts indiquent que les contraceptifs oraux augmentent le risque de cancer du sein, du col de l'utérus et du foie. Le risque de cancer du sein est maximisé chez les utilisatrices actuelles et récentes. Le risque de cancer du col et du foie augmente avec la durée d'utilisation des contraceptifs oraux combinés. En revanche, ils diminuent le risque de cancer de l'endomètre et de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...