Le Moniteur des Pharmacies n° 2592 du 27/08/2005
 

EN BREF

Actualité


L'Afssaps a terminé sa réévaluation du risque cardiovasculaire des AINS classiques (diclofénac, étodolac, ibuprofène, indométacine, kétoprofène, méloxicam, nabumétone, naproxène, nimésulide). Résultat, il n'y a aucune raison d'ajouter de nouveaux avertissements à leurs résumés des caractéristiques des produits (RCP). Le point de vue de l'Agence sur le risque gastro-intestinal et sur les réactions cutanées graves liées aux AINS doit être publié en septembre. A l'opposé, l'Afssaps avait demandé en juin des modifications de RCP des anti-cox-2 à propos du risque cardiovasculaire.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK