Le Moniteur des Pharmacies n° 2592 du 27/08/2005
 

Actualité

L'événement


Jean-François Mattei avait promis il y a trois ans de décommercialiser certains produits contenant des doses filées d'antibiotiques. L'Afssaps l'a fait. Médecins et pharmaciens ont en effet reçu en juillet un courrier du directeur de l'Afssaps les informant de la demande d'arrêt de commercialisation de 12 produits au 30 septembre : Argicilline, Ergix, Locabiotal, Lysopaïne, Oropivalone, Pharmacilline (0,25 et 0,05 pour 1 000), Solutricine (trois présentations), Tyrotricyl et Veybirol Tyrothricine. « La balance bénéfice-risque de ces spécialités est considérée comme défavorable », écrit Jean Marimbert, directeur de l'Agence. D'une part, l'antibiothérapie locale n'est pas capable de réduire les symptômes des rhinopharyngites, angines et autres infections buccales ni d'en prévenir les complications (elle est peu ou pas efficace contre les bactéries concernées), et elle n'est pas utile dans ces pathologies le ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...