Le Moniteur des Pharmacies n° 2592 du 27/08/2005
 

PROFESSION

Actualité


Le Conseil d'Etat a publié cet été deux décisions faisant suite à des affaires disciplinaires. Elles sont intéressantes à double titre. D'une part, il annule une fois de plus des décisions du Conseil national de l'Ordre pour un vice de forme « classique » : la présence d'un représentant de l'Etat à la chambre disciplinaire, juge et partie car c'est la DRASS donc l'Etat qui était à l'origine de la plainte ; mais, d'autre part, le Conseil d'Etat juge sur le fond dans la foulée en tenant compte à chaque fois des manquements du pharmacien. Dans le premier cas, sur le fond, le Conseil national de l'Ordre avait interdit d'exercice dix mois ce pharmacien... pour avoir vendu près de 3 000 boîtes d'Halcion à une personne s'étant présentée comme responsable d'une ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...