Le Moniteur des Pharmacies n° 2590 du 09/07/2005
 

SANTÉ PUBLIQUE

Actualité


Immunosuppresseurs, antihypertenseurs, hypoglycémiant, hypo-uricémiant, hypolipémiants, prophylaxies antivirale et antiparasitaire, fer et EPO en cas d'anémie... L'ordonnance classique d'un patient transplanté rénal à trois mois de la greffe comprend près de 24 comprimés par jour ! Si l'inobservance totale est exceptionnelle, l'oubli de quelques comprimés peut s'avérer néfaste à long terme. « La non-observance a des conséquences sur le rejet aigu du greffon », a souligné le Dr Snanoudj, spécialiste de la transplantation rénale à l'hôpital Kremlin-Bicêtre, lors des 8es Rencontres Action Roche Hôpital. « Le risque relatif de rejet tardif, c'est-à-dire au-delà des trois mois, est de 21,2 % chez les patients non observants, 8 % chez les observants. » La non-observance, présente chez 2 adultes et 4 enfants et adolescents sur 10, s'explique par de nombreux facteurs : déni ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...