Le Moniteur des Pharmacies n° 2590 du 09/07/2005
 

Actualité

Enquête

Pour les spécialistes, il existe une parenté évidente entre les addictions liées à des produits psychoactifs et les addictions « comportementales », du type troubles alimentaires, achats compulsifs ou dépendance au jeu. Leur prise en charge, totalement insuffisante, se centre sur la personne plus que sur le produit. Tour d'horizon des principales dépendances.


Nous avons commencé à recevoir des joueurs pathologiques en consultation il y a cinq ou six ans, à la suite notamment de la parution du « Que sais-je ? » sur la dépendance au jeu, explique Marc Valleur, psychiatre et chef de service au centre médical Marmottan à Paris. Ce n'était pas notre cible parce que nous nous occupions essentiellement de toxicomanes, mais il y avait une vraie demande et très peu de réponses, à l'exception de l'association SOS Joueurs et de quelques services hospitaliers. Ils ont été très vite saturés. » Devant de telles demandes, Jean-Claude Matysiak a décidé d'ouvrir une consultation sur les multidépendances à Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne). « Le centre Littoral fonctionne avec un temps plein et demi pour environ 400 patients. Cette décision a été approuvée par ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...