Le Moniteur des Pharmacies n° 2589 du 02/07/2005
 

SANTÉ PUBLIQUE

Actualité


La prise en charge de la varicelle a été codifiée lors de la conférence de consensus de 1998. Elle pourrait pourtant être améliorée au quotidien, selon une enquête menée par le laboratoire Iprad sur 2 200 patients de moins de 16 ans consultant pour une varicelle. Ainsi, le talc est prescrit chez un patient sur dix (parfois à la demande des parents), alors que son application favorise la surinfection des lésions en piégeant les bactéries. Nisapulvol est d'ailleurs contre-indiqué dans la varicelle depuis mai 2004. Deuxième constat issu de l'enquête : les douches et bains ne sont pas encore entrés dans les moeurs puisqu'ils ne sont conseillés que chez 70 % des enfants. Or les soins d'hygiène quotidiens avec un pain ou un savon font partie des soins de base ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...