Le Moniteur des Pharmacies n° 2589 du 02/07/2005
 

DERMOCOSMÉTIQUE - SOINS DU VISAGE

Cahier spécial

Marchés 2004

Pause dans la consommation et effets différés du passage à l'euro expliquent en partie la stabilité en volume du marché du visage. Avec cependant des segments qui restent forts en volume (acné, hydratation) ou en valeur (anti-âge). La pharmacie reste le circuit de la sécurité et de l'efficacité.


Le grand lancement de Retin-Ox (Roc) sur le segment des anti-âge n'a pas réussi en 2004 à dynamiser le marché. Lift-Activ Pro de Vichy, lancé en décembre, impulsera peut-être une nouvelle évolution en 2005. Une pause dans la consommation et un moindre dynamisme ont donc fait de 2004 une année de transition. Pour Chantal Segard, directrice commerciale chez Avène, on commence seulement à réaliser que l'euro a coûté très cher et fait baisser notablement le panier moyen en dermocosmétique. « L'apathie de la consommation et la baisse du pouvoir d'achat expliquent sans doute aussi la migration vers les parapharmacies et certaines pharmacies discount ainsi que le recentrage sur les marques à forte notoriété. » Au global, le marché des soins du visage pour femmes a stagné en 2004, avec une ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...