Le Moniteur des Pharmacies n° 2589 du 02/07/2005
 

INTERVIEW : BRICE AUCKENTHALER

Cahier spécial

Marchés 2004

La guerre des prix fait rage, promettant toujours plus pour toujours moins. Derrière les étiquettes barrées, les marques disparaissent. Désormais, la seule qualité c'est le prix. Pas si sûr, rétorque Brice Auckenthaler, spécialiste du marketing.


« Le Moniteur » : Le constat est le même partout, les marques perdent de leur aura. Sommes-nous en train de passer du critère de la qualité à celui du prix ? Brice Auckenthaler : On ne peut pas parler de mouvement de bascule de la qualité vers le prix, mais plutôt d'un contexte paradoxal où l'on veut à la fois la qualité et le prix. Ce phénomène s'appuie sur trois critères. Le premier est l'omniprésence de la qualité. Il n'y a pas si longtemps, le schéma était simple, il y avait les grandes marques et le reste. Or la qualité a beaucoup évolué. Désormais, il y a de la qualité partout et il est donc difficile, par exemple, de différencier les marques fabricants du hard discount. Autre critère de poids, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

L'Ordre des pharmaciens propose de créer une catégorie de médicaments « à prescription pharmaceutique ». Ce sont des produits listés mais qui pourraient relever du conseil officinal. Y êtes-vous favorable ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK