Le Moniteur des Pharmacies n° 2589 du 02/07/2005
 

RÉGIONS

Actualité


Un pharmacien avertit en vaut deux. A la veille des grandes vacances, il n'est pas inutile de rappeler que l'assurance maladie n'est fondée à rembourser que des prestations pharmaceutiques à visée curative à l'égard des maladies humaines, exception faite des vaccinations obligatoires. Ce principe, déjà ancien, semble avoir été oublié par certains officinaux qui avaient l'habitude d'établir des factures subrogatoires à la suite d'ordonnances prescrivant des antidiarrhéiques, des antipaludéens ou des topiques locaux remboursables à des voyageurs partant vers une destination exotique, alors même que les mentions portées par le médecin, du type « si diarrhée », « en cas de besoin », « prendre lors du séjour », sont suffisamment explicites sur les fins prophylactiques de la prise de ces médicaments. Difficile pourtant de leur jeter la pierre, une ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...