Le Moniteur des Pharmacies n° 2587 du 18/06/2005
 

Actualité

Enquête


Les pertes urinaires concernent 5 millions de Français, dont 75 % de femmes. La réponse de l'équipe officinale n'est pas toujours à la hauteur des attentes des patients. Dévalorisation de l'image de soi, renvoi à la vieillesse..., l'incontinence urinaire est encore difficile à assumer. « Certaines femmes ne se confient même pas à leur conjoint. Les hommes sont encore plus renfermés. Paradoxalement, plus le problème est moindre, plus les difficultés à s'exprimer s'avèrent importantes », informe Alain Abbouche, responsable du marché de l'incontinence chez Hartmann. Finalement, nombre de femmes se débarrassent du problème en le considérant comme une fatalité. La pharmacie, réflexe naturel. Le tabou touche aussi les protections que l'on associe encore à des « couches » manquant de discrétion et altérant la féminité et le rapport à la sexualité. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...