Le Moniteur des Pharmacies n° 2587 du 18/06/2005
 

INTERVIEW D'ISABELLE ADENOT

Actualité

L'événement

Réélue le 6 juin à la tête de la section A (1), Isabelle Adenot entend bien concrétiser lors de son second mandat les chantiers défrichés depuis sa prise de présidence, en juin 2003.


Le Moniteur : Parlons de l'actualité chaude : depuis le « non » à la Constitution européenne, on réentend parler de libéralisation des marchés et du fameux rapport Camdessus (2). Cela vous inquiète-t-il ? Isabelle Adenot : Sur le plan européen, Jean Parrot a depuis bien longtemps anticipé cette évolution en créant une antenne de l'Ordre à Bruxelles chargée d'une veille législative. En matière de santé, chaque pays garde son indépendance. En France, c'est pour des raisons de santé publique que nous avons un monopole et une répartition démographique. Nous pouvons le prouver. Certains pays où le monopole s'est ouvert font marche arrière, l'Angleterre ou la Hollande par exemple. L'Ordre continuera donc sa défense intégrale du monopole et du maillage territorial. Hors de question que quiconque puisse s'installer n'importe où, n'importe ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...