Le Moniteur des Pharmacies n° 2586 du 11/06/2005
 

PROFESSION

Actualité


La CNAM veut lutter contre les prescriptions hors AMM ou hors conditions de remboursement. Pour cela, elle s'appuie sur la loi de réforme de l'assurance maladie qui lui permet de ne pas rembourser des prescriptions qui ne respectent pas les directives des autorités sanitaires et/ou réglementaires de l'assurance maladie, voire de prendre des sanctions financières à l'encontre des professionnels de santé. La CNAM s'apprête ainsi à vérifier, dès la mi-juin, le respect des indications de remboursement pour les prescriptions des hypocholestérolémiants de seconde intention : Crestor et Ezétrol. Ces deux statines ne sont en principe prises en charge que lorsqu'un premier traitement par statine n'a pas permis d'atteindre les objectifs de baisse du LDL-cholestérol recommandée par l'Afssaps. Or, dans une étude effectuée par la CNAM sur le mois de février ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...